Compte rendu de notre cyclo- montagnarde du Jura

Départ de Montmorot banlieue de Lons le Saulnier pour ma part samedi à 7h15 après la dépose de mon sac de rechange pour le soir, nous quittons Lons par une voie verte, ancienne voie ferrée aménagée en piste cyclable puis cela commencent par un raidar de 18% sur 100m et nous voici au milieu des vignes, des prés, des vaches Montbéliardes, des forêts, par des petites routes fortes agréables. Quelle est belle cette nature et cela nous fait oublier les très fréquentes difficultés plus ou moins longues. 2 ravitaillements fort copieux et variés, mais toujours avec le choix local  » le comté ». c’est vers 14h que j’arriverai à Prénovel lieu de restauration et d’hébergement pour ce soir après 111km et 2160m de dénivelé.Super repas, très bon gite de 2 chambres pour 4 personnes au total. Dimanche après une très bonne nuit je me lève vers 6h15 , constate qu’il pleut bien fort. Le temps de se vêtir, de prendre le petit déjeuner, de pointer nos carton de route, la pluie a cessée et me voila reparti pour des paysages grandioses, puis les cols s’enchaînent, les trois ravitos aussi toujours avec son comté et de très sympathiques accueils. L’orage menace sans me mouiller,arrivée à Montmorot à 13h50 après 136km et 1840m de dénivelé. Je vous conseille à tous de faire cette cyclo qui aura lieu pour la prochaine fois en 2020.

Christian C

Quand à Nicole qui m’accompagnait pour participer à sa première cyclo montagnarde, elle c’était inscrite sur le parcours de 126km avec 1800m de dénivelé qu’elle a bouclé en 8h20, avec en plus un détour pour pointé un BPF. Malheureusement pour elle l’orage l’a un peu rattrapé et elle ne put profiter pleinement du dernier ravito de peur de se prendre la grêle comme lors du son séjour à Forcalquier.

Cliquez sur le lien pour accéder au supplément du journal « le Progrés » pour l’interview en page 3.  www.allcyclo.fr

compte rendu

SKM_C25818060614520

 

compte rendu séjour Forcalquier

FORCALQUIER                                                                                                                                        Si on ne fait pas partie des cyclistes “rouleurs”, “grimpeurs”, “descendeurs” …il y a toujours matière à découverte pour les accompagnateurs….en fait surtout pour les accompagnatrices !!!

Le séjour à Forcalquier en est bien la preuve. Il y a  la ville, capitale du “haut pays de Giono” et, bien sur, il y a tout le pays du Luberon.                                              Mais revenons à Forcalquier, lieu de rencontres et d’échanges, la ville propose  beaucoup de sites et monuments à découvrir. Pour n’en citer que quelques uns : la cathédrale de Notre Dame du Bourguet et, à travers les rues de la vieille ville, la Place St Michel, le couvent des Cordeliers et bien sûr la Citadelle.                                                                                                                                      Evidemment, il y a aussi quelques produits régionaux : le Rinquinquin (apéritif à base de vin blanc du Luberon et de pêches de la vallée de la Durance) et les biscuits (macarons, navettes, …)                                                                                                  Et autour de Forcalquier…entre autre …

LURS                                                                                                                                            Véritable belvédère qui offre une vue magnifique sur les Pré-Alpes et la Durance. Egalement connu pour une “installation” permettant de découvrir l’histoire de  l’écriture latine et de la topographie : “le chemin des écritures”

Françoise C

compte rendu séjour Forcalquier

Le séjour à Forcalquier est terminé, le temps passe vite, voici un petit retour sur la semaine dans cette magnifique région du Luberon.
N’étant pas rompu aux séjours club, un seul il y a plus de 10 ans, je n’ai pas matière à comparer.
Tout d’abord je peux dire que le choix du lieu a été judicieux car Forcalquier est une ville agréable, vivante, avec un centre-ville historique à visiter, de nombreux commerces et idéalement bien située pour la pratique du vélo. Philippe nous a proposé des circuits variés, pour tous niveaux, dans une nature préservée, avec peu de circulation automobile. Il nous est arrivé à  plusieurs reprises de rouler sans voir une voiture pendant des km.
Quant à l’hébergement, à 300m du centre-ville, j’ai trouvé la prestation bonne dans l’ensemble. Les mobil-homes étaient en bon état, spacieux (très bien pour 2 personnes), ombragés, entourés de verdure. Pour moi, c’est mieux que l’hôtel….quelques petits couacs sans importance dans la logistique comme le manque de couverture par exemple, traités dès le lendemain.
En ce qui concerne la nourriture, le petit dej était un peu juste pour des sportifs notamment pour ceux qui aiment le salé car il n’y en avait pas. Les dîners étaient très ordinaires, mais bons dans l’ensemble. J’aurai aimé manger un peu local. Le service était souvent un peu lent, dû, me semble-t-il, à une équipe peu habituée à  recevoir des groupes. Je rajouterai que l’accueil au camping a été un peu froid au départ mais s’est réchauffé au fil du séjour, comme la météo du reste!!
Pour finir, il y a eu une très bonne ambiance au sein du groupe mais j’imagine que c’est le cas à  chaque séjour.
Sur une échelle allant de 1 à  5, je mettrai 4 pour ce séjour. J’y retournerai volontiers.
Merci aux contributeurs de ce séjour.
Yves

compte rendu du rallye de Boulogne

Le 24 mars a eu lieu les rallyes du CCBB, Boulogne Etangs de Hollande Boulogne (110km), et Boulogne Châteauneuf en Thymerais Boulogne (220km).       Rendez vous était donné à la mairie de Boulogne à 7h20 pour une inscription collective, puis départ groupé à 7h30. Gérard L, Michel G, Pierre G sur le 220. Philippe C, Patrick N, Pierre D, Jean-Luc M, et moi-même sur le 110km. Sur notre trajet de départ avons croisé 4 retardataires qui se sont inscris individuellement, Christian H, Bernard F, Michel B, Jean-Luc G, portant ainsi à 12 participants Meudonnais sur ses deux randonnées, ceux-ci nous rejoignant  au ravitaillement des étangs de Hollande. Seul Jean-Luc et moi redescendirent sur Boulogne pour une collation local mise à disposition par le club organisateur.                                                                                                                                    Christian C

compte rendu Rallye de Versailles Porchefontaine

  • Le 25 février par un froid très hivernal a eu lieu le rallye de Versailles Porchefontaine, rendez vous était donné pour les inscriptions collectives de 8h20 à 8h25. 4 meudonnais sur un total de 174 participants ont pris un départ groupé à 8h30 par routes sêches mais des températures polaires, – 5° avec un fort vent nord-est le fameux Moscou Paris. Patrice D, Paulo A, Michel G et moi-même nous sommes inscrits pour le parcours de 80km, distance déjà bien suffisante puisque celle-ci s’ajoutait à l’aller retour domicile Versailles. Arrivés dans la côte de Champromery Michel et moi laissons partir après accord nos coéquipiers de route du matin car visiblement nous n’avions pas eu le même entrainement cet hiver. C’est à partir de Bonnelles que nous virons la bouée et attrapons un fort vent de face. Malgré nos relais nous nous limitons à une vitesse de 18km/h  et ce jusqu’au Molières. Le reste du parcours jusqu’à l’arrivée fut moins pénible au niveau du vent grâce au divers vallées empruntées. Un sandwich et une boisson bienvenues nous étaient offert à l’arrivée. Puis retour sur Meudon avec Michel compagnon de route de la matinée.                        Christian C

Compte rendu week-end à Woluwé (B.E) Brevet des 5 rivières

  • Nous étions 5 participants dont 4 cyclos à arriver samedi en fin d’après midi à l’hôtel Tangla de Woluwé saint Lambert (ville Belge jumelée avec Meudon). Accueil avec le président et son épouse du club cyclo local, le CWL, à 19h pour dîner en leur compagnie. Rendez vous pour la sortie club du dimanche 9h était donné à la Rotonde. Dimanche matin 4 meudonnais sont partis pour un circuit de 67km en compagnie de 6 cyclos locaux. Parcours groupé très agréable avec une chaussée humide mais un temps sec. A notre retour repas en compagnie de quelques membres du CWL, après une douche bien chaude dans les vestiaires de la Rotonde. L’après midi 3 de nous sommes allé visiter le musée de Waterloo tandis que 2 regardaient le tour des Flandres sur la TV de l’hôtel. Dîner en compagnie d’autres membres du CWl puis rendez vous donné à 8h15 pour le brevet des 5 rivières du lundi de Pâques organisé par eux même. Lundi matin le manque de sommeil, les excès, les efforts de la veille se faisaient sentir dès les premiers coups de pédales, 2 d’entre nous partaient sur routes sêches pour le parcours de 65km et les 2 autres sur celui de 92km cette fois très accompagné par une vingtaine de Woluwéein. Parcours modifié très bucolique, peu d’urbanisation, beaucoup plus agréable à mon goût que celui d’il y a 2 ans, un ou deux ravitaillements en fonction du parcours choisi, aucune drâche ne nous a mouillé durant cette matinée. De retour, douche, bières et déjeuner en compagnie de certains de nos amis Belge puis départ vers 15h30 pour un retour sur Paris sous la pluie. Super accueil, beaucoup de chaleur humaine comme d’habitude de la part de nos amis Belges qui savent recevoir, alors rendez vous l’année prochaine, j’espère pour les amateurs de convivialité sportive mais pas que. Mille mercis à vous chers voisins et amis.                                                                                                                                                       Christian C

Compte rendu du rallye de Versailles: le 25/2/18

C’est par un matin très glacial (-5° à Versailles) que nous nous sommes retrouvés à 4 Meudonnais sur le chemin de Versailles Porchefontaine . L’arrivée sur place à l’horaire de rendez vous prévu, puis attente jusqu’8h30 mais pas plus de participants pour notre club. Inscriptions, paiement et nous voici tous parti  pour le parcours de 80km.  Premier ravito en haut de « la Brosse » , repartons pour rester groupé jusqu’en haut de « Champromery »  d’un accord Michel G et moi (Christian C) laissons partir Paulo et Patrice D car nous voyons bien que nous ne pourrons suivre leur rythme très longtemps.Nous virons la bouée à Bullion et tout de suite sentons bien le fort vent glacial défavorable et ce jusqu’aux Molières. Petite pause ravito à St Rémy avec boisson chaude plus que bienvenue.  Le retour sur Versailles par Villiers le Bâcles , les Loges, fût moins pénible car le parcours nous épargna du vent contraire. Boissons et sandwich à l’arrivée pour les 139 participants de ce rallye fort bien fléché. Merci a mes trois coéquipiers qui ont eu le courage d’affronter les rigueurs de l’hiver.

christian c

 

petites annonces

Ensemble shimano 105    quasi neuf.(80km)

  • Pédalier compact Holowtech 105 x2 ;  10 ou 11vt ;  50/34 ; manivelles L170.
  • Dérailleur AV 105 x2 vt.
  • Manette Gauche SL. DX 400 pour 2 plateaux avec cable.

Suite à l’achat d’un vélo neuf, j’ai changer le plateau compact, dérailleur et manette, pour un triple plateaux. Voici les raisons de cette vente en 1 lot.           149€ a débattre (prix d’achat 220€)  06 24 13 48 02

https://wp.me/p9l71P-fL

Renouvellements de licences FFCT et FSGT

La fin de l’année 2017 approche à grands pas, et certains d’entre vous n’ont pas encore transmis leurs documents pour le renouvellement de leur licence (FFCT et/ou FSGT). Il ne vous reste plus que quelques jours car vous ne serez plus assurés à compter du 1er janvier si vous n’avez aucune licence.

Le Bureau vous rappelle que pour prendre part aux activités du club (notamment les sorties groupées), vous devez être à jour de votre cotisation, mais également posséder une licence valide.

Merci aux retardataires de faire le nécessaire dans les plus brefs délais pour régulariser votre situation!

Le Code de la Route évolue en faveur des cyclistes

Le Code de la Route évolue en faveur des cyclistes. Mais n’oublions pas que nous restons vulnérables, et que les autres usagers ne sont pas nécessairement au courant de tous ces changements. Prenons le temps pour faire passer ces messages de manière pédagogique.

Dans ce cas précis, les cyclistes tournant à droite peuvent s’affranchir d’un arrêt au feu rouge, sous réserve de céder le passage aux piétons, mais également aux véhicules venant de leur gauche.