Duo de Vincennes (PCO)

J’ai pu m’essayer pour la toute première fois à l’exercice du CLM ce weekend sur le circuit de Vincennes (2x8km). Avec le peu d’entrainement des derniers mois , je ne m’attendais pas à faire des miracles d’autant que je roulais pour la première fois avec mon partenaire du jour.

Forcément, dès le départ, nous sommes partis trop vite avec des passages de relais chaotiques et pas du tout réguliers. Bien que très très rapidement repris et mis dans le vent par 2 équipes de cadors partis juste après nous, notre moral ne flancha pas et le 2e (et dernier) tour se passa plus sereinement, mais toujours à bloque. En témoigne ma moyenne cardiaque de 180bpm sur les 28’35 » d’exercice, contrairement à notre vitesse moyenne de 35km/h, bien loin des 49km/h des premiers ! Au moins, les spectateurs auront eu le temps de voir le maillot de Meudon.

L’arrivée était placée sur le vélodrome de la Cipale. C’est toujours sympa de finir au sprint sur une piste !

Nous finissons 59e sur 77, mais là n’est pas le plus important, car l’exercice nous a beaucoup amusés et on ne pourra que progresser l’année prochaine, vu notre manque de préparation pour cette édition.

Christian

 

Bourgogne cyclo

Salut à tous,

Mon compte rendu de la Bourgogne Cyclo est en grande partie similaire à celui de Baptiste.
Départ rapide pour essayer de rattraper les autres meudonnais, car je suis parti du sas 2 des loqueteux ! 😉
Au bout de 20km je me résigne, mais continue à prendre des relais avec 4 autres au sein d’un peloton de 40. Arrive la première sérieuse cote à 45km. Le peloton se scinde en 2, ou plutôt 3 avec moi qui suis entre les 2. S’en suis un bon 70km de solitude et de côtes avec hémorragie de watt. Au 2e ravito, je m’arrête et trouve un gars aussi cuit que moi pour finir moins seul. Bien que quasiment à l’arrêt dans chaque côte, nous ne serons pas doublés ?!
J’ai donc eu tout le temps pour bien profiter des magnifiques paysages avec une température idéale pour moi qui n’aime pas trop la chaleur. Le parcours est vraiment usant, mais, je l’espère, une bonne préparation pour les suites alpestres…
En tout cas, ça fait bien prendre conscience du travail qu’il reste à fournir.
à bientôt sur les routes
Christian