Challenge cyclosportif Assurances Vélo

En 2018, notre partenaire et sponsor Assurances Vélo organise pour la deuxième année son Challenge cyclosportif sur certaines des plus belles cyclosportives de France.

Encore plus d’épreuves au programme cette année, avec à la clé de nombreux lots!!

Plus d’informations sur le site Assurances Vélo

 

La Viking 2017 (par Laurent G.)

C’était ma 2e participation à cette cyclo au départ de Jumièges près de Rouen, dans les méandres de la Seine.

C’est à 2h / 2h30 de Meudon, ça reste accessible, et le prix est très abordable : 15€ pour les licenciés hors repas, repas 9€ ou sandwich boisson 5€

Le parcours change chaque année. On alterne entre des lignes droites sans abri, des portions avec des vraies cotes, des parties vallonnées, 1000m de dénivelé pour le parcours de 99km, c’est assez complet.

419 partants dans la nasse sur ce parcours. Il fait plutôt bon, pas de soleil mais une quinzaine de degrés. Un peu de vent mais pas trop (ouf !!)

Le départ est prépondérant ici. Le sas est très étroit et on enchaine avec une longue ligne droite de quasi 10km et assez large en bord de Seine.

Il faut donc être bien placé :  je tronque l’échauffement pour me placer dans le sas 20 bonnes minutes avant le départ. Malgré ça, je me retrouve à peu près au milieu du peloton.

Donc gaz directement pour quelques bornes afin de raccrocher la tête, en profitant au maxi des bonnes roues, celles de ces fameux Golgoths avec deux fois mon tour de cuisse …

La première cote de 3km au bout de 11km va faire la première sélection et former les groupes donc il faut être bien placé.

Malade depuis mardi et juste remis je ne sais pas trop où j’en suis de ma condition.

Je décide de vraiment gérer ma montée au capteur de puissance (ya pas que Froomey et Dumoulin …), ne pas me mettre dans le rouge afin de pouvoir enchainer en haut et récupérer un maxi de groupes sur le plat.Ça se déroule à peu près comme ça et j’arrive à garder le groupe de tête.

2e cote au bout de 35km. Je gère de la même manière mais je suis moins bien placé à l’approche et un groupe de tête se forme sans moi.

Sur le moment je ne sais pas du tout combien de coureurs sont devant, je ne comprendrai qu’au classement final : une trentaine.

Donc 2e groupe pour moi, d’une trentaine de coureurs également avec lequel je vais au bout à très bon rythme, on finira à 37km/h de moyenne.

Je passe quelques relais histoire de participer, ça roule vraiment bien, et les relances sont tendues jusqu’au bout, ça pique !

J’en garde un peu pour l’arrivée, mais ya encore de la grosse cuisse et grosse PMA dans ce groupe.

Au final, je fais ma meilleure place jamais réalisée en cyclo, 42eme sur 419,  12e de ma catégorie (E) sur 100.

Je finis donc cette saison sur une bonne note et avec le sourire, ce qui me fait un peu oublier la déception de la Scott à Annecy fin aout qui n’avait été que souffrance.

Concernant l’organisation, je l’ai trouvée très bonne, c’est rodé, aucun problème de circulation ou de protection de carrefours, tout était nickel, je conseille.

Laurent Guilmeau

Bourgogne cyclo

Salut à tous,

Mon compte rendu de la Bourgogne Cyclo est en grande partie similaire à celui de Baptiste.
Départ rapide pour essayer de rattraper les autres meudonnais, car je suis parti du sas 2 des loqueteux ! 😉
Au bout de 20km je me résigne, mais continue à prendre des relais avec 4 autres au sein d’un peloton de 40. Arrive la première sérieuse cote à 45km. Le peloton se scinde en 2, ou plutôt 3 avec moi qui suis entre les 2. S’en suis un bon 70km de solitude et de côtes avec hémorragie de watt. Au 2e ravito, je m’arrête et trouve un gars aussi cuit que moi pour finir moins seul. Bien que quasiment à l’arrêt dans chaque côte, nous ne serons pas doublés ?!
J’ai donc eu tout le temps pour bien profiter des magnifiques paysages avec une température idéale pour moi qui n’aime pas trop la chaleur. Le parcours est vraiment usant, mais, je l’espère, une bonne préparation pour les suites alpestres…
En tout cas, ça fait bien prendre conscience du travail qu’il reste à fournir.
à bientôt sur les routes
Christian