Stage solo dans les Alpes

Pour la 2 ème année consécutive je suis partie 4 jours dans les Alpes pour monter quelques cols en vue de l Étape du Tour.

Jeudi 28 juin:

1 ere journée pas simple. 7h de voiture. Au bout de 6 km de vélo la vis du derailleur se fait la malle, bloqué sur le 12, du coup détour de 20 km pour trouver un velociste. Et pour finir obligé de faire la course avec un orage dans la descente du dernier col! Vivement demain! En bref col du Mont Cenis 2083m, je m attendais à une vue plus belle et  le très dure Plan du Lac avec la une superbe vue.

En bref 75km et 2336 m de d+

Vendredi 29 juin:

2 ème journée. Le magnifique Iseran 2770 m, ou j ai croisé un avion en la personne de  Thibault Pinot. La retenue de la Sassiere ou barrage de Saut ,2289m tres sauvage et pentu ensuite juste en face  la montée de Tignes 2092m, bof bof, ou je me suis fait deposer par 2 gars en discussion sur des vtt électrique. Les boules! La terrible montée de la Savonne 1771 m, 7 km à 11% de moyenne  , pas un chat mais des rampes à 20 %.  J ai terminé par la montée de la Rosiere 1805 m , qui est le début du Petit Saint Bernard avec une gentille pente à 6%. Bonne journée tout en gestion.

En bref: 116km mais 4000m de dénivelé de dénivelé

Samedi 30 juin:

3 ème journée presque de repos. Les arcs, 2000m qui m a spécialement impressionné . On s enfonce pendant 26 km dans la montagne pour enfin arrivé  dans dans une ville fantome avec de grand immeuble presque invisible de la Vallée. On est seul dans les rues avec l impression d etre espionné par un individu derrière une fenetre . Ambiance fin du monde, contraste énorme avec l animation de l’hiver, à refaire un jour. Descente et montee du col du petit Saint Bernard 2188m juste en face. Un col long , 26 km mais agréable avec 5 % de moyenne et une vue formidable sur la Vallée de Bourg Saint Maurice.

En bref: 109 km et 3200 de dénivelé.

Dimanche 1 juillet:

  1. 4 ème et dernière journée du cote d Annecy pour faire Le fameux Semnoz 1660m. En fait, aucun intérêt il est triste à mourir, que des rampes en ligne droite et pas de vue exceptionnelle au sommet. Pour finir sur le chemin du retour j ai voulu me faire un petit col tranquille, le col de la Biche 1330 m. Grosse erreur: 13 km à 9 ou 10%, un petit Ventoux. La fatigue et la chaleur on surement amplifiée cette sensation.

En bref: 71 km et 2700m de dénivelé.

 

Voilà pour cette année : 372km et 12 260 m de dénivelé , en espérant avoir digéré pour  l’ Étape dans 6 jours!

L Année prochaine direction Briancon et La Bonnette.

J aurais voulu mettre des photos mais j ai du mal avec  Word Press.

 

Vincent B.

A+

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire