Gand Wevelgem cyclo par Pascal Vanhoutte

Wevelgem samedi 8H00 et 6 degré avec un ciel nuageux mais du bleu et le soleil qui pointe son nez à l’horizon.
Engagement vite ce n’est plus proximus qui organise et ça se voit mais l’organisation belge reste toujours bien réglé. 
8h15 départ parmi un groupe oups ça roule vite soudain 35/38 dans les zig et zag on remonte sur d’autres groupes et je décide de rester à l’abri de la bise nordique dans un peloton qui navigue entre les 30/35 km/h. On ira comme ça jusqu’à Yper (Ypres) la traverser de la ville par les rue pavés mis du monde à la trappe surtout qu’en sorti ça a accéléré face au vent jusqu’au premier ravitaillement ou je me suis posé (pipi,plein du bidon eau pour sauter le ravito 2. Forcément tu repart sans le groupe qui navigue dans la cohue de centaines de filles et gars. Pas grave, Km 55 les choses sérieuses commencent par le Monts des CATS, et s’enchaineront jusqu’au Km 100, avec comme point fort le BANEBERG (l’état de la chaussée, pouah heureusement c’est sec !) et le KEMMELBERG cette fois-ci tout en ligne droite pour arrivé à la zone pavé (pour ceux qui connaissent).
Km 70 dans la descente du Mont Blanc la chaine ce met à faire YoYo avec la cassette arrière, je finirai pas trop rassurer les 70 derniers Km puisqu’à chaque fois que je ne pédalai pas la chaine faisait son cirque en tapant dans les rayons. La solution pédaler pour éviter ça d’autant que les vitesses passaient bien. Je pense que ma roue mavic céramic est fatiguée des pavés…..
Nouveauté Km 100 et 102,  2 ribines (chemins de terre, cailloux et mélange de béton goudron) d’une longueur de 2100m chacun. Km 104 3ème ravito là je fais le plein des bidons et de bananes 2/3 gaufres et ça repart pour les 36 derniers km face au vent dont les 20 derniers en lignes droite le long du canal (ça aussi j’avais pas fait). Cette dernière partie fut dur dur seul incapable de tenir un groupe qui me doublait et impossible de ne pas pédaler (chaine), enfin Wevelgem l’arche de l’arrivé toujours aussi encombré, lol! 
Et c’est sous un ciel bleu ensoleillé que je pu me requinqué à l’aide d’un gobelet de Kwaremont et d’une fritte.
Le temps est anecdotique puisqu’aux  arrêts pipi (noir de monde) il faut aussi respecter le code de la route arrêt carrefour parfois non sécuriser et cette fichue roue libre ….Néanmoins pour les curieux les 140Km en 5H40′.
Week end prochain le ronde au milieu des 16 000 participants inscrits, puis Roubaix.
@+ bonne route
Pascal V.

Laisser un commentaire